Tel: (011) 4861 1588
Av. Corrientes 3296 - Abasto - Capital Federal

Pourquoi un cours de tango à Buenos Aires est pour un touriste une meilleure option qu’un dîner-spectacle?

Pourquoi un cours de tango à Buenos Aires est pour un touriste une meilleure option qu’un dîner-spectacle?

Un cours de tango pour un touriste? Pourquoi se lancer? Tous les touristes qui visitent l’Argentine ont entendu parler du tango. Ils ont souvent quelques préjugés. C’est difficile à danser mais c’est beau à voir. C’est très sensuel, mais c’est macho. La musique est belle mais elle est triste. La plupart d’entre eux auront durant leur séjour une expérience Tango, souvent un dîner spectacle. Une leçon de tango peut-elle séduire les touristes ?

escuela tango buenos aires

 

Les Limites du Dîner Spectacle.

 

C’est avant tout un spectacle où rien n’est improvisé. Les touristes, surtout les Français, recherchent souvent des expériences originales. Des expériences plus authentiques. Un contact avec les habitants.
Penser qu’on a vécu une expérience de tango en assistant à un show, c’est comme penser qu’on a compris Paris et la France en passant une soirée aux Folies Bergères ou au Moulin Rouge. Le vrai tango est ailleurs.

 

Classes de Tango : Pourquoi se Lancer ?

 

Il faut d’abord vaincre quelques freins et préjugés. Notre culture ne nous pousse pas aux embrassades. Ni à l’extériorisation des sentiments. Le tango, c’est poitrine contre poitrine, dans les bras l’un de l’autre, en communion. Et c’est la nuit que ça se passe. Autant de raisons pour hésiter.
Il ne s’agit pas ici de convaincre un touriste de devenir danseur. Il s’agit de lui faire partager et ressentir durant une seule leçon quelques aspects fondamentaux de la culture de Buenos Aires. Le tango c’est avant tout de l’improvisation. Un contact et un vrai dialogue entre deux personnes. Un jeu avec la musique. Une musique en apparence pleine de nostalgie, mais aussi souvent des paroles pleines d’ironie et de gaité. Le tango c’est aussi un homme qui se soucie d’une femme. Une apparence de machisme qui cache en réalité un jeu plus subtil entre un homme et une femme. La technique et les pas ne sont pas le plus important. Ce qui compte c’est le dialogue corporel qui s’établit entre deux personnes. Et avant tout le plaisir qu’on y prend.
C’est aussi une série de codes culturels en vigueur dans les dancings, incompréhensibles pour les étrangers s’ils ne sont pas expliqués.
Et c’est enfin, et surtout, l’ ‘Abrazo’.

 

Une Classe de Tango pour Comprendre l’ ‘Abrazo’.

 

L’ ‘abrazo’ c’est le nom donné à la posture commune entre l’homme et la femme qui dansent ensemble. C’est un mot difficile à traduire : embrassade, accolade ? Aucun de ces deux mots ne le traduit vraiment. Ce n’est pas étonnant. Il y a un autre mot d’usage courant dans l’espagnol d’Argentine : la ‘’contencion’’. Ce mot là, pourtant si courant dans la vie quotidienne, est lui, totalement intraduisible. C’est l’amour qu’on donne à celui qui souffre, c’est le réconfort physique qu’on porte à celui qui en a besoin. Bien sûr tout cela existe aussi en France…mais le mot, lui, n’existe pas. L’ ‘abrazo’ du tango, c’est un geste de ‘contencion’ du danseur vers sa partenaire.

1 Comment

  1. Je dirais que le cena-show de Tango et le cours particulier ou en groupe se complètent. Ce sont bien deux expériences intéressantes mais bien distinctes. L’une plus passive que l’autre. Effectivement dans le show, tout est préparé, répété et cadré du début à la fin. Comme Les Folies Bergères à Paris, c’est avant tout un spectacle et une sortie comme une autre! En revanche, le cours de tango, l’immersion dans l’univers du tango porteño n’est effectivement possible qu’à travers l’initiation d’un maître, je connais Luciana Rial et la richesse de son approche: authentique, naturelle, et esthétique. Vous pouvez y aller les yeux fermés!

Laissez votre commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *